Institute for Justice and Democracy in Haiti

BUREAU DES AVOCATS INTERNATIONAUX
3, 2�me rue Lavaud
B.P. 19048
Port-au-Prince, Haiti
244-7987/244-7988
Fax 244-7986
Email: avokahaiti@aol.com

Note de Presse

Le Bureau des Avocats Internationaux (BAI), dont la mission premi�re consiste � d�fendre les victimes de graves violations de Droits Humains, condamne avec la plus grande v�h�mence les multiples cas d�arrestations et de d�tentions ill�gales et injustifi�es survenues dans le pays � l�occasion des r�centes manifestations de rue. Au cours de ces manifestations pacifiques, ce qui est un plein droit qu�accorde � tout un chacun la Constitution de 1987 en vigueur, des milliers d�ouvriers et d��tudiants, revendiquaient la publication de la loi �levant le salaire minimum journalier � la modique somme de deux cents (200) gourdes dans le Journal officiel Le Moniteur.

L�on se souvient bien, le Gouvernement de facto BONIFACE / LATORTUE, issu du Coup d�Etat du 29 F�vrier 2004, n��tait parvenu � dissimuler ses vell�it�s despotiques. Ayant recours aux subterfuges les plus vils, dans le cadre d�une vaste campagne de r�pression, il a mis derri�re les barreaux de l�injustice des milliers de gens sur la base de
leurs all�geances politiques ou de leur appartenance sociale. Entre Mars 2004 et Mai 2006 sous de fallacieux pr�textes de bandits ou autres clich�s insultants, de paisibles citoyens se voyaient arr�t�s sans mandat puis conduits au P�nitencier National sous les yeux complices des commissaires du Gouvernement. Fort malheureusement, personne
n�a pens� � d�noncer cette pratique r�pressive, pourtant hautement r�pr�hensible.

Le BAI se demande perplexe pourquoi m�me pour des cas mineurs ou des accusations non fond�es, le Parquet pr�s le Tribunal de Premi�re Instance de Port-au-Prince, dans son empressement intentionnel, a toujours ignor� l�opportunit� de la poursuite en cautionnant les actes arbitraires des agents de la Police Nationale et de la MINUSTAH ? Ces
acusations non fond�es d�associations de malfaiteurs, de troubles � l�ordre public et de complots contre la S�curit� int�rieure de l�Etat coll�es aux dossiers des s�questr�s rappellent tristement les clich�s surann�s auxquels ont eu recours la dynastie des Duvalier, les gouvernements militaires et civils particuli�rement celui de BONIFACE/ LATORTUE.

Ces nombreux cas d�arrestations et de d�tentions ill�gales et injustifi�es, restent un signe
�vident que la justice, bras r�pressif et la police, bras arm� du Gouvernement,
bassement inf�od�es � ce pouvoir politique despotique servent aveugl�ment d�outils de
r�pression. Face � cette fulgurante d�rive du gouvernement PREVAL / PIERRE-LOUIS,
le BAI exhorte l�ensemble de la soci�t� ha�tienne, particuli�rement les victimes de graves
violations des Droits Humains ( Droits Civils et Politiques), la classe ouvri�re, les vrais
ch�meurs, les �tudiants, les �coliers et ceux dont les Droits Economiques, sociaux et
Culturels (DESC) sont sacrifi�s sur l�autel de l�exclusion � rester mobilis�s et �
pers�v�rer dans leur noble lutte pour aboutir au stricte respect des droits auxquels ils ont
plein droit.

Le BAI croit qu�il rel�ve de la responsabilit� des citoyens hautement concientis�s par la cuisante probl�matique des violations de Droits Humains de crier haro sur les d�rives du Gouvernement PREVAL / PIERRE-LOUIS. Car, si d�s maintenant l�on ne soigne pas le bouton quoique b�nigne, quand il se transformera en cancer, il sera alors trop tard.

Pour le BAI :

Mario JOSEPH, Avocat
#3, 2eme Rue Lavaud
B.P. 19048
Port-au-Prince, HAITI
Tels: (509) 2244 7987 / 88 / 89 /90
Fax: (509) 2244 7986
Cells: (509) 3554 4284 / 3701 9879
Emails: mariohaiti@aol.com / mario@ijdh.org
Skype: mario.joseph

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.