Institute for Justice and Democracy in Haiti

Drawing for Political Party Ballot Numbers Aborted

Avortement d’un tirage au sort pour l’attribution des numéros aux partis politiques: le représentant de la plateforme Inite accusé d’avoir eu son numéro dans la poche bien avant le début des opérations en complicité avec le CEP

Port-au-Prince, le 4 décembre 2009 – (AHP) – Le tirage au sort pour l’attribution des numéros aux partis, groupements et regroupements de partis politiques qui prendront part aux prochaines législatives de 2010, a fini en queue de poisson  vendredi au Club international.

Les délégués des organisations politiques qui participaient au tirage ont fait savoir  qu’une vaste fraude a entâché l’opération et accusé le CEP particulièrement  le responsable des opérations du CEP, Jean Marie Louiner qui procédait à l’organisation du tirage de magouilles au profit de la plateforme presdentielle Inite (Unité).

Selon eux, tout a été mis en place pour permettre à Inite d’obtenir  le numéro un (1) qu’il avait lors des dernières élections (à l’époque il s’appelait Lespwa), ce qui a provoqué la colère des délégués.

Suivant les règles fixées au préalable par le CEP, chaque représentant de parti, groupement ou regroupement devrait tirer de l’urne une enveloppe cachetée et retourner à leur place avant de revenir sur l’estrade pour ouvrir l’enveloppe et  dévoiler le numéro .

Selon les responsables de partis, l’enveloppe décachetée par le délégué de Inite n’était pas celle  tirée de l’urne, mais plutôt une enveloppe qu’il avait dejà en sa possession et qu’il a pu faclement utiliser dans la confusion créée par les va-et -vient dans la salle.

Ils ont alors accusé les membres du conseil électoral  d’avoir participé à ce “coup bas” y voyan le début ds pratiques frauduleuses en faveur de la plateforme présidentiele .

Une accusation rejetée par le délégué de Inite qui affirme avoir tiré  au hasard  de l’urne le même numéro qu’avait Lespwa lors des élections de 2006.

Le responsable des operations électorale snie lui aussi ces accusations et informe que les membres du conseil électoral allaient se réunir pour déterminer quelle suite donner aux incidents de vendredi.

Les responsables des partis politiques se sont pour leur part donné rendez-vous ce samedi 5 décembre pour trouver d’un commun accord la réponse à  donner à ce complot qu’ils affirment avoir  fait avorter.

Certains d’entre eux ont même fait savoir qu’ils n’ont nullement l’intention de poursuivre cette aventure avec l’actuel CEP déjà décrié et qui n’aurait plus aucune credibilité  pour s’être mis, selon eux, aveuglément au service du pouvoir

Pour Himmler Rébu, membre de la Plateforme des patriotes Haïtiens (PLAPH, les débats viennent de dépasser le cadre électoral. C’est une question politique qui mérite d’être abordée politiquement, a-t-il dit.

http://www.moun.com/forum4/forum_posts.asp?TID=7322&PN=4&TPN=2

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.