Institute for Justice and Democracy in Haiti

Recrudescence de L’insécurité dans la Région Métropolitaine (Metropole Haiti)

Metropole Haiti personnel

Les responsables du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) tirent la sonnette d’alarme en raison de l’augmentation des actes de violence dans la région métropolitaine.

L’épouse du directeur départemental de l’Ouest de la PNH, Manoucheka Louis Jean Brice a été agressée jeudi dernier non loin de son domicile à Vivy Mitchel. Mme Brice, 39 ans, atteint de deux projectiles a rendu l’âme alors vendredi dans un centre hospitalier. Les auteurs de ce qui s’apparente à Guet-apens ont pu prendre la fuite après avoir perpétré leur forfait.

Une des dirigeants du RDDH, Marie Yolene Gilles, réclame l’ouverture d’une enquête afin de retrouver et punir les auteurs de ce crime. Elle révèle que l’assassinat a eu lieu à moins de 100 mètres du domicile de la victime vers 8 heures PM.

Mme Gilles note une augmentation sensible des actes de violence dans les régions de Thomassin, Pèlerin, route de frères et Pétion ville. Elle souligne que le déplacement des centres de violences des bidonvilles vers les quartiers huppés n’est pas dû au hasard.

Le RNDDH dénonce le laxisme des autorités qui tardent à adopter des dispositions en vue de freiner les exactions des nombreux criminels en cavale.

La semaine dernière 3 personnes avaient été tuées par des bandits dans les sections rurales de Léogane.

Face à la recrudescence des actes de violence, le directeur de l’ISC, Rosny Desroches, avait approuvé le dernier rapport du secrétaire général de l’ONU. M. Desroches estime qu’il faudrait maintenir ou même intensifier la présence des casques bleus de la Minustah.

LLM / radio Métropole Haïti

http://www.metropolehaiti.com/metropole/archive.php?action=full&keyword=&sid=1&critere=2&id=18249&p=9

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury St
Boston, MA

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org