Institute for Justice and Democracy in Haiti

L’opposition Haitienne Met en Place un ” Front Politique Unitaire” (Canada Haiti Action Network)

AHP Haiti personnel

L’opposition met en place un ” Front Politique Unitaire” en vue de lutter contre le régime en place et renforcer le processus de démocratisation et dénonce une fin de règne en débandade.

La Conférence des Forces Politique, Sociales et Territoriales de l’opposition a mis sur pied jeudi, à l’issus de 3 jours de discussions, une structure baptisée Front Politique Unitaire en vue de lutter efficacement contre le régime en place.

Ce front se propose d’organiser prochainement sa première assemblée extraordinaire et de renforcer la mobilisation permanente pour « obtenir le soulagement des souffrances des populations vivant sous les tentes depuis le seisme du 12 janvier 2010 et renforcer le processus de démocratisation, à travers des élections libres, honnêtes et inclusives.

Ce front se donne également pour mission de travailler à la réalisation de conférences régionales en vue de consolider la force unitaire et la mise en place d’un pouvoir de transition devant organiser les élections libres, honnêtes et démocratiques dans le pays.

Les partis de l’opposition continuent d’affirmer que “le Conseil Electoral Provisoire (CEP) dans sa composition actuelle n‘est pas en mesure d’organiser de bonnes élections dans le pays, étant à la solde du pouvoir”.

Ils renouvellent leur détermination de ne pas y participer ni cautionner la mascarade programmée, ont-ils dit, pour le 28 novembre prochain.

Les responsables de l’opposition affirment qu’ils vont poursuivre les rencontres avec les candidats et candidates de toutes les plateformes et partis qui réclament le départ de l’actuel CEP et lancent un appel aux organisations à vocation politique, sociale ou territoriale pour la tenue prochaine de la première assemblée extraordinaire des membres fondateurs et adhérents du Front Politique Unitaire.

La déclaration a été lue par l’agronome Jean André Victor.

Pour sa part, l’ancien premier ministre Rosny Smart s’est déclaré satisfait de la façon dont cette conférence s’est déroulée.

Il  a fait savoir  que la résolution issue des 3 jours de débats est une première réponse donnée aux autorités haïtiennes pour leur mauvaise gestion de la chose publique.

“Nous voulons également dire à la communauté internationale que nous n’avons aucune intention de redevenir des esclaves en plein 21ème siècle”, a-t-il lancé, ajoutant que le pays a des fils et des filles qui ont la capacité de le diriger sans corruption et sans être placé sous tutelle.

Cependant, l’ancien sénateur Joseph Pierre Louis a réaffirmé pour sa part, sa volonté ainsi que celle de plusieurs autres ex-parlementaires  aujourd’hui des candidats agréés sous la bannière de différents partis de l’opposition, d’aller aux élections en dépit de la résolution de ce jeudi 16 septembre.

Plusieurs  ex-sénateurs et ex-députés, n’entendent pas faire marche-arrière malgré la position de leurs organisations politiques.

Joseph Pierre Louis a indiqué qu’il va essayer de convaincre les responsables des ces organisations politiques du bien fondé de leur décision d’aller aux élections.

Ces candidats estiment qu’ils doivent profiter de ce qu’ils appellent « l’échec de la plateforme présidentielle » pour gagner les élections annoncées pour le 28 novembre.

Plusieurs autres députés et sénateurs aujourd’hui candidats ont fait savoir que le pouvoir en place a échoué et tous ceux qui se présentent sous la bannière de sa plateforme Inite vont conaitre le même sort.

D’autres participants à la conférence de l’opposition ont dénoncé ce qu’ils croient être un total vide politique et une fin de règne en débandade, les principaux responsables du pays étant totalement absents au sens propre comme au figuré, au point  que même ce qui se décide au pays n’est communiqué que par des dirigeants étrangers.

AHP Haiti

Click HERE to see the Original Article 

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury St
Boston, MA

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org