Institute for Justice and Democracy in Haiti

Communiqué de presse MCC sur le cholera en Haïti

Pour commémorer le quatrième anniversaire du tremblement de terre, Wawa et Kristen Chege ont rédigé un communiqué de presse sur les logements et le cholera. Ci-dessous est celui sur l’épidémie du choléra.

Click HERE for the English version.

Financer le plan d’élimination du choléra et implémenter les recommandations des experts.

Wawa et Kristen Chege, MCC Latin America Advocacy Blog
January 2014

Haïti souffre de la pire épidémie de choléra dans l’histoire mondiale récente. Cette épidémie est due à une déficience dans le traitement des ordures au camp de base d’une Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti népalaise (MINUSTAH), à Mirebalais. La souche népalaise du virus se serait répendue dans la rivière Artibonite, dont l’eau est utilisée pour laver, cuisiner et boire dans une grande partie du pays.

Le 11 décembre 2011, le Secrétaire Général des Nations Unies a approuvé un plan de 2,27 milliards de dollars sur 10 ans, le Plan National pour l’Élimination du Choléra en Hispaniola. Un consortium d’agences internationales et d’ONG, dont la Pan American Health Organization (PAHO), la World Health Organization (WHO), l’UNICEF, et le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américain, soutient ce plan. Le plan prévoit des étapes de court, moyen et long terme en trois phases, chacune avec des objectifs spécifiques, dans le but de dépasser la crise actuelle et d’améliorer considérablement le système des eaux et du traitement des eaux en Haïti pour prévenir de futures catastrophes. Deux ans plus tard, seulement 9,5% du budget a été réuni.

Durant les deux premières années d’action contre l’épidémie de choléra, seulement 2,5% du budget d’urgence choléra, ont été gérés par la Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement haïtienne (DINEPA).

Sans financement adéquat à la disposition du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) et d’autres agences, l’épidémie de choléra continue de tuer les Haïtiens les plus vulnérables. À la date de décembre 2013, plus de 695 700 Haïtiens avaientcontracté le virus.

Le MCC demande instamment à la Mission Américaine aux Nations Unies de :

  1. Mobiliser les états membres, les donateurs non-habituels, et d’autres acteurs internationaux pour financer entièrement les 10 ans, trois phases et 2,27 milliards de dollars du Plan National pour l’Élimination du Choléra.
  2. Assurer que les Nations Unies implémentent les recommandations faites par le groupe d’experts indépendants :
    1. Dépistage du choléra pour le personnel des Nations Unies et les Secours venant des zones pandémiques.
    2. Vaccinations et traitements antibiotiques pour le personnel des Nations Unies assigné aux Urgences.
    3. Traitement local de tous les déchets dans les installations des Nations Unies à travers le monde pour neutraliser les pathogènes dangereux comme le vibrio cholerae.

Pour agir, signez cette pétition contre le cholera 

Vous pouvez aussi lire cette lettre du représentant américain John Conyers et de 64 autres représentants appelant les Nations Unies à reconnaître leur responsabilité dans la poussée épidémique du cholera.

 

Cliquez ICI pour l’original.

Click HERE for the English version.

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.