Institute for Justice and Democracy in Haiti

Communiqué de presse MCC sur les logements en Haïti

Pour commémorer le quatrième anniversaire du tremblement de terre, Wawa et Kristen Chege ont rédigé un communiqué de presse sur les logements et le choléra. Ci-dessous est celui sur les logements.

Click HERE for the English version.

Pour mettre fin aux expulsions forcées de personnes déplacées internes et agir contre la crise de logements à long terme

Wawa et Kristen Chege, MCC Latin America Advocacy Blog
January 2014

Haiti Earthquake

Joe, a four year old orphan, sitting in a park in the General Hospital.
Photo by Olav A. Saltbones, IFRC, Creative Commons License

Quatre ans après le tremblement de terre, les Haïtiens sont toujours confrontés à une crise des logements. En 2009, même avant le tremblement de terre, il manquait environ 300 000 logements. Après le tremblement de terre, ce chiffre s’est élevé à 500 000, ce qui représente plus de 1,5 million de personnes sans-abri. Aujourd’hui, le nombre de personnes vivant dans des tentes dans les camps de déplacés est estimé à plus de 171 947, et de nombreux Haïtiens se réinstallent dans des abris de fortunes décrétés hors-normes et dangereux par les autorités. Sur les 306 camps existants, seulement deux bénéficient d’un service de gestion officiel.

L’aide internationale est bien loin de répondre aux besoins en terme de logements.

Des 1,34 milliards de dollars que le gouvernement des États-Unis a dépensé pour la reconstruction et le développement après le tremblement de terre, seulement 9,2% a été dépensé pour procurer des logements à ceux qui se sont retrouvés sans-abri.

En attendant, les évictions forcées par des propriétaires de terrains privés continuent, avec le soutient de la police et les autorités locales. Dans la plupart des cas, il n’y a ni autorisation légale, ni moyen de faire appel. Des efforts rares et éparpillés ont été fait pour procurer des solutions de logement à la population expulsée. Ce manquement viole les Droits Internationaux des Personnes et l’article 22 de la Constitution Haïtienne.

Le Collectif des Organisations pour la Défense du Droit au Logement, une plateforme de plaidoyer pour les organisations de défense des droits des personnes, qui compte une coalition de vingt six organisations locales et les comités des camps de déplacés, appelle le gouvernement haïtien à :

  1. Désigner des terrains pour la construction de logements
  2. Créer un ministère du logement central et unique pour coordonner et implémenter un plan social pour le logement.
  3. Solliciter et allouer des fonds pour réaliser ce plan

En plus de soutenir l’appel du collectif, le MCC demande instamment au gouvernement américain de dénoncer les expulsions en Haïti en s’appuyant sur la loi et le Droit des Personnes, et de faire du développement de logements sûrs et abordables une priorité dans ce qu’il reste du budget alloué à la reconstruction post tremblement de terre.

Agissez en signant cette pétition pour le logement

 

Cliquez ICI pour l’original.

Click HERE for the English version.

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.