Institute for Justice and Democracy in Haiti

Défenseur des droits de l’homme, Daniel Dorsinvil, assassiné

Le 8 février, au cours d’une promenade à Port-au-Prince, Daniel Dorsinvil et sa femme ont été abattus. Beaucoup de monde appellent cela une attaque contre le secteur des droits humains.

Haïti-société: assassinat d’un important militant des droits de l’homme

Haiti Press Network
9 fevrier 2014

Le coordonnateur de la Plateforme des organisations haïtiennes des droits de l’homme (POHDH) Daniel Dorsainvil a été tué par balles samedi à Port-au-Prince ainsi que son épouse Gerly Larêche, a annoncé le secrétaire exécutif de l’organisation.

 

Antonal Mortimé a exigé l’ouverture d’une enquête afin de retrouver les auteurs du crime, dans des déclarations à Haiti Press Network.

Daniel Dorsainvil a été abattu d’une balle à la poitrine qui l’aurait atteint au coeur et sa femme a été touchée de 5 projectiles alors qu’ils se trouvaient dans leur quartier, a indiqué M. Mortimé.

“Pour nous, il s’agit d’une exécution. C’est un coup dur pour le secteur des droits humains en Haïti”, a déclaré le secrétaire exécutif de la Plateforme haïtienne des droits humains.

Les avocats Newton St-Juste et André Michel ont condamné le double meurtre et rejeté la version qui ferait croire que les victimes revenaient de la banque.

“Il s’agit de préférence d’un crime politique visant à intimider le secteur des droits de l’Homme considéré comme gênant pour le pouvoir en place”, a commenté les deux avocats opposants au gouvernement.

“La version officielle selon laquelle les victimes revenaient de la banque ne saurait en aucun cas être mise en avant pour garantir l’impunité et cacher la vraie nature du crime”, écrivent les deux avocats.

“Nous n’avons aucune indice montrant que le couple revenait de la banque. Le sac à main de Madame Girly Larêche, soeur du député Ronald Larêche et épouse de Daniel Dorsainvil, a été emporté par l’auteur du crime. Seul le commissaire du gouvernement peut se rendre à la banque du quartier pour vérifier si c’est bien le cas”, a déclaré M. Mortimé à HPN.

“Nous exigeons l’ouverture d’une enquête”, a ajouté Antonal Mortimé.

 

Cliquez ICI pour l’original.

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.