Institute for Justice and Democracy in Haiti

Six partis politiques s’opposent élections inconstitutionnelles de Martelly

Depuis des mois, les élections en Haïti ont été à l’arrêt en raison de désaccords entre Martelly et le Sénat. Dimanche, six partis politiques ont publié une déclaration expliquant leur désapprobation et le caractère inconstitutionnel des actions de Martelly.

Haïti – Politique : L’opposition préoccupée par les manœuvres de l’Exécutif…

HaitiLibre
June 24, 2014
Haïti - Politique : L’opposition préoccupée par les manœuvres de l'Exécutif...Dans un communiqué conjoint daté du 22 juin, les partis et regroupements de partis politiques de l’opposition démocratique et de la résistance patriotique, notamment Fanmi Lavalas, Inite, Fusion et le « Mouvement Patriotique de l’Opposition Démocratique » (MOPOD), se disent préoccupés par les manœuvres du pouvoir dans le traitement du dossier électoral, lesquelles menacent le bon fonctionnement des institutions démocratiques et la stabilité politique du pays.

« Face à la crise politique créée par la mauvaise gouvernance qui a pour conséquence un déficit croissant de légitimité de l’administration Martelly/Lamothe soutenue par une fraction de la communauté internationale ;

Préoccupés par les manœuvres du pouvoir dans le traitement du dossier électoral, lesquelles menacent le bon fonctionnement des institutions démocratiques et la stabilité politique du pays ;

Convaincus de la nécessité pour les démocrates haïtiens d’utiliser tous les moyens pacifiques afin de contrecarrer le projet antidémocratique du pouvoir en place ;

Ont décidé d’unir leur voix pour :

  • Réaffirmer leur attachement aux valeurs de la démocratie et de l’État de droit ;
  • Confirmer leur volonté de participer à des élections libres, honnêtes, démocratiques et souveraines pour le renouvellement des élus tant au niveau national que local, comme moyen de garantir une stabilité politique durable dans le pays ;
  • Dénoncer les manœuvres déloyales du pouvoir exécutif qui cherche par tous les moyens à renforcer sa main mise sur l’appareil électoral et la machine administrative ;
  • Rejeter la politique de violation systématique de la constitution et des lois et ne pas accepter de telles violation comme un fait accompli indiscutable et irréversible ;
  • Démasquer les menées du Conseil Électoral Provisoire illégal et inconstitutionnel de 7 membres qui, sans attendre la fin du processus de constitution de l’institution et le vote des amendements indispensables de la loi électorale, tente de mettre en place un appareil électoral au service du pouvoir ;
  • Dire à la nation toute entière qu’ils n’entendent pas accepter et de fait n’acceptent aucun ultimatum ni aucune date butoir de la part de ce soi-disant Conseil Électoral Provisoire ;
  • Rappeler que la loi électorale du 27 novembre 2013 comporte plusieurs dispositions qui ne permettent pas de l’utiliser sans amendement pour l’organisation des élections pour les deux tiers du Sénat, la Chambre des Députés et l’ensemble des collectivités locales ;
  • Mettre en garde tous ceux, nationaux ou étrangers qui veulent maintenir notre pays dans une instabilité politique permanente et croient pouvoir commettre l’absurdité d’organiser des élections dans le pays sans la participation des partis politiques représentatifs de l’opposition démocratique et de la résistance patriotique.


Signataires : Jonas Coffy (Ayisyen Pou Ayiti), Joel Vorbe/ (Fanmi Lavalas), Rosemond Pradel (Fusion), Levaillant Louis Jeune (Inite), Rudolph Prudent (Kontra pèp la), Jean André Victor (Regroupement politique MOPOD). »

 

Cliquez ICI pour l’original.

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.