Institute for Justice and Democracy in Haiti

Dizaines de milliers toujours déplacées après 5 ans

Immédiatement après le tremblement de terre, le monde entier avait les yeux rivés sur Haïti. Aujourd’hui, il semble que le monde a oublié les dizaines de milliers de personnes qui sont toujours sans abri, dans les camps de fortune depuis 2010. Ces personnes traitent toujours avec les expulsions forcées et les mauvaises conditions sanitaires. Seulement des solutions de logement durables peuvent résoudre ce problème.

Partie de l’article est ci dessous. Cliquez ICI pour le texte complet.

Click HERE for the English version.

Haïti. Cinq ans après le tremblement de terre dévastateur, des dizaines de milliers de personnes sont toujours sans logement

Amnesty International
8 janvier 2015

Des milliers de personnes déplacées par le tremblement de terre de 2010 habitent toujours au Camp Carradeux.

Cinq ans après le séisme dévastateur qui a frappé Haïti en 2010, des dizaines de milliers de personnes n’ont toujours pas retrouvé de logement, et beaucoup de ceux qui ont tout perdu dans cette catastrophe se sentent abandonnés face aux échecs des politiques gouvernementales, aux expulsions forcées et aux solutions à trop court terme, a déclaré Amnesty International jeudi 8 janvier 2015.

Dans son nouveau rapport, intitulé « 15 minutes pour partir ». Les violations du droit à un logement décent en Haïti après le tremblement de terre, l’organisation décrit des exemples inquiétants d’habitants expulsés de force de leurs logements de fortune dans des camps provisoires. Ce rapport montre aussi que l’aide au développement qui a afflué à la suite du séisme n’a pas abouti à des solutions de logement sûres et durables.

« Nombre de ceux qui ont tout perdu dans le tremblement de terre de 2010 se trouvent confrontés à de nouvelles difficultés quand ils sont chassés de leurs abris et de leurs camps de fortune. D’autres risquent à terme de se retrouver à la rue et de sombrer dans la misère au fur et à mesure que les programmes de soutien financier des donateurs internationaux s’amenuisent », a déclaré Chiara Liguori, chercheuse sur les Caraïbes pour Amnesty International.

 

Cliquez ICI pour le texte complet.

Click HERE for the English version.

Le rapport est disponible en français, anglais, et espagnol ICI.

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.