Institute for Justice and Democracy in Haiti

Développements dans le processus électoral en Haïti

Les points clés: Le CEP n’a tenu compte d’aucune des recommandations faites par les leaders politiques et a dit qu’il ne est pas obligé de le faire. Fanmi Lavalas, MOPOD, Pitit Dessalines, Respe (Henry Baker), et OPL ont critiqué le calendrier electorale. Certains disent que l’élection présidentielle est prévue trop tard: Ils seront contestés, de sorte que la date de début du 7 Février pour le nouveau président sera retardé et le mandat de Martelly sera prolongée jusqu’en mai. OPL et Respe disent les élections pour les territoires collectifs doivent être les premiers pour réduire la fraude. Fanmi Lavalas a rencontré le CEP et exige que les listes électorales mises à jour. Ils proposent deux ensembles des élections au lieu de trois, en disant 3 serait trop lourd d’une charge pour ce système. Ils proposent 25 octobre pour les élections législatives et 1er élections présidentielles, et 20 décembre pour le 2e tour et les territoires collectifs. INITE est content. Le CEP n’a pas décidé s’il faut remplacer certains membres ou reconstituer tous les membres du BEC et BED.

Partie de l’article est ci dessous. Cliquez ICI pour le texte complet.

Highlights of the article, in English, at the bottom of this post.

Le CEP invite le chef de l’Etat à convoquer le peuple dans ses comices

Robenson Geffrard, Le Nouvelliste
13 mars 2015

Sans pratiquement aucune modification, le Conseil électoral provisoire a soumis, jeudi, au président de la République, le calendrier électoral. Présenté mercredi aux responsables de partis politiques à l’hôtel Karibe, le CEP n’a tenu compte d’aucune des recommandations faites par les leaders politiques. Il a invité Michel Martelly à convoquer le peuple dans ses comices pour des élections en trois temps : le 9 août pour le premier tour des législatives, le 25 octobre pour le deuxième tour des législatives, le premier tour de la présidentielle et les collectivités territoriales et le 27 décembre pour le deuxième tour de la présidentielle.

 

Cliquez ICI pour le texte complet.

 

Highlights of the article:

The CEP didn’t take into account any recommendations to the electoral calendar made by political leaders. “We aren’t obligated to take into account the recommendations if our technicians tell us they aren’t feasible”.  So far, it seems they haven’t disclosed why/how they were infeasible.

The calendar is as follows:

Aug 9 for 1st round of legislative elections;
Oct 25 for 2nd round of legislative elections, 1st round of Presidential elections and collective territories;
Dec 27 for 2nd round of Presidential elections
Legislative candidates must register between April 6 and 19.
Presidential candidates must register between May 11 and 20.

This calendar has been criticized by Fanmi Lavalas, MOPOD, Pitit Dessalines, Respe (Henry Baker) and OPL.  Some say that the Presidential election is scheduled too late: They will be contested, so the start date of February 7 for the new President will be delayed and Martelly’s mandate will be extended until May.  OPL and Respe say the elections for collective territories must be first to reduce fraud.

Fanmi Lavalas has met with the CEP.  They are demanding that electoral lists be updated.  They propose 2 sets of elections instead of 3, saying 3 would be too heavy of a burden for this system. They propose Oct 25 for legislative and 1st Presidential elections; Dec 20 for 2nd round and the collective territories.

INITE is happy.

The CEP hasn’t decided whether to replace some members or reconstitute all members of the BEC and BED.

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.