Institute for Justice and Democracy in Haiti

Le CEP accuse 14 candidats de la violence electoraux

Selon ce qui est prévu dans le décret électoral, 14 candidats aux legislatives risquent la prison a cause de leurs actes de violence au cours de la ronde des élections du 9 Août. Parmi ces candidats sont des candidats du PHTK, Renmen Ayiti, Pitit Desalin and Fanmi Lavalas. Selon les rapports des médias, de ces trois candidats disent qu’ils ont réagi au contrôle de PHTK du processus de vote.

Partie de l’article est ci-dessous. Cliquez ICI pour le texte complet.

14 candidats aux législatives risquent la prison…

Robenson Geffrard, Le Nouvelliste

18 août 2015

C’est la première grande décision du CEP depuis le scrutin du 9 août. Pierre-Louis Opont sort ses griffes et laisse croire que d’autres candidats fauteurs de troubles sont dans sa ligne de mire. Dans un communiqué rendu public mardi matin qu’il a lui-même signé, le président du Conseil électoral provisoire  informe la population en général, les partis, groupements politiques et les candidats en particulier « que suite aux actes de violence perpétrés le jour du scrutin du 9 août en cours dans plusieurs circonscriptions électorales, sur le rapport des commissions et après délibération du Conseil, des candidats sont radiés en conformité avec l’article 119 du décret électoral. Suit la liste provisoire
des candidats indexés qui sont tombés sous le coup des articles 196, 199, 203, 213, 214 et 218 du décret électoral du 2 mars 2015. »

En tête de liste, il y a François Tony Antonelly de PHTK, candidat à la députation à Port­de­Paix. Le CEP lui reproche d’avoir « saccagé le centre de vote de l’École nationale de Fatima, de destruction de bulletins et perturbation du déroulement du scrutin ». Ensuite, il y a DORLÉUS Gergot du parti RENMEN AYITI, candidat à la députation à Savanette, qui est accusé d’« irruption armée au centre de vote de Savanette et enlèvement de bulletins de vote ».

Pour Moïse Frantz (ADRENA, candidat à la députation à Marigot) le reproche est « violation du scrutin, saccage de centre de vote et destruction de matériels électoraux ».

 

Cliquez ICI pour le texte complet.

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.