Institute for Justice and Democracy in Haiti

Des observateurs confirment: Les élections ont été touchées par des graves irrégularités

Contrairement aux rapports des organisations comme OEA sur le sujet du déroulement des scrutins le 9 août, le Réseau National de Défense des Droits Humains a trouvé que les élections étaient vraiment affectées par des graves irrégularités, d’actes de violence et de fraude. Selon le RNDDH, il faut rectifier ces problèmes avant la prochaine élection.

Une partie de l’article est ci-dessous. Cliquez ICI pour le texte original.

Click HERE for an unofficial English translation.

Scrutin du 9 août 2015 : « un accroc aux normes démocratiques », selon le RNDDH

Marie Yolène Gilles Colas (RNDDH), Edouard Paultre (CONHANE), Me Gédéon Jean (CNO), Le Nouvelliste

le 10 août 2015

Le Réseau national de Défense des Droits Humains (RNDDH), le Conseil national d’Observation (CNO) et le Conseil haïtien des Acteurs Non Etatiques (CONHANE) ont observé le déroulement du scrutin du 9 août 2015. En attendant de produire un rapport circonstancié sur les différentes irrégularités, les incidents, les cas de fraudes et les nombreux cas de violence recensés, ces organisations se font le devoir de partager avec tous ceux que la question intéresse, leurs premiers constats. Nous publions in extenso le communiqué de presse publié par ces trois organisations sur le déroulement du scrutin.

Dans le cadre de ce scrutin, le RNDDH, le CNO, et le CONHANE ont déployé sur le terrain un total de mille cinq cents (1.500) observateurs. Ces derniers étaient présents dans tous les départements géographiques du pays et ont observé le déroulement du vote, de l’ouverture des centres de vote jusqu’à l’affichage des résultats du dépouillement.

A. Irrégularités

1. Accréditation pour les observateurs électoraux et pour les mandataires des partis politiques

Le Conseil Electoral Provisoire (CEP) a eu du mal à fournir aux différentes parties intéressés par le processus électoral, les cartes d’accréditation leur permettant d’avoir accès aux centres de vote.

En effet, les observateurs électoraux ont reçu tardivement leur accréditation. Certains autres, n’ayant pas été accrédités par le CEP, se sont contentés de porter un maillot avec l’inscription “Observation Electorale”.

Pourtant, des institutions n’ayant rien à voir avec l’observation électorale ont été accréditées par le CEP. Parmi elles, on peut citer MIRADE, MINO, MINOEH, etc. Leurs observateurs étaient en fait des mandataires de partis politiques. Leur technique d’intervention était simple : monnayer les votants.

Cliquez ICI pour le texte original.

Click HERE for an unofficial English translation.

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.