Institute for Justice and Democracy in Haiti

Rapport sur l’extermination des agents du PNH

Ce rapport éclaire la situation sécuritaire actuelle en Haïti, en particulier en ce qui concerne le ciblage de la Police nationale haïtienne (PNH). Pendant seulement 13 mois, 72 agents de la PNH ont été tués ou blessés. Ce rapport comprend les statistiques, les noms des victimes, et d’autres informations importantes sur la situation.

Partie du rapport est ci-dessous. Cliquez ICI pour le texte complet.

Click HERE for the English version of this report on attacks against the Haitian National Police.

Vers l’extermination des agents de la Police Nationale d’Haïti

Réseau Nationale de Défense des Droits Humains

22 mars 2016

I.   INTRODUCTION

Depuis plusieurs années, il sévit en Haïti une situation sécuritaire très précaire. Il ne se passe pas de jour sans qu’on n’enregistre le cas d’au moins une personne tuée par balles. Toutes les couches de la population sont touchées par cette insécurité qui affecte aussi ceux et celles qui sont appelés à protéger les vies et les biens.

Cet état de fait alarmant interpelle hautement le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) qui, au cours de la période allant du 19 février au 19 mars 2016, a diligenté une enquête autour des attaques perpétrées à l’encontre des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Les objectifs de cette enquête étaient de dénombrer les cas de policiers victimes de l’insécurité généralisée qui règne dans le pays, d’observer le comportement des responsables de la PNH et des acteurs judiciaires dans le traitement des dossiers des victimes et d’évaluer l’impact de ces différentes attaques sur l’institution policière et sur la population haïtienne.

Le rapport suivant présente les résultats de cette enquête.

II.   METHODOLOGIE

Dans le cadre de cette enquête, le RNDDH s’est entretenu avec :

  • -Des autorités policières ;
  • -Des autorités judiciaires ;
  • -Des agents de la PNH ;
  • -Des membres de famille des policiers victimes ;
  • -Des membres de l’Association des Femmes de Policiers Victimes en Fonction (AFPOVIF) ;
  • -Des membres de la population.

III. STATISTIQUES

Pour la période allant de janvier 2015 à  mars 2016, le RNDDH a dénombré le cas de soixante douze (72) agents de la PNH victimes. Parmi eux, trente-quatre (34) ont été tués par balles, vingt-six (26) blessés par balles, cinq (5) ont reçu des coups de pierres, quatre (4) ont été molestés par des bandits. De plus, un (1) policier a été blessé à l’arme blanche et un (1) autre, tué à l’arme blanche.  Un (1) dernier a été blessé dans des circonstances non élucidées.

 

Cliquez ICI pour le rapport complet.

Click HERE for the English version of this report on attacks against the Haitian National Police.

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.