Institute for Justice and Democracy in Haiti

Plus de 145 personnalités et organismes demandent la justice pour cholera en Haïti

Plus de 145 personnalités et organismes au Canada appuient les victimes du choléra en Haïti dans une lettre ouverte au Premier ministre Justin Trudeau. Dans la lettre, ils énumèrent appels à la justice faite par les initiés des Nations Unies. Puis, ils demandent au Canada de prendre l’initiative en appelant à la responsabilité des Nations Unies.

Une partie de la lettre est ci-dessous. Cliquez ICI pour le texte complet.

Over 145 Canadian individuals and organizations support Haiti’s cholera victims in an open letter to Prime Minister Justin Trudeau. In the letter, they list calls for justice made by UN insiders. Then, they demand that Canada take the lead in calling for UN accountability for cholera. Click HERE for the English version of the letter.

Lettre ouverte au très honorable Justin Trudeau, Premier ministre du Canada

Monsieur le Premier ministre,

Nous, soussignés, vous écrivons pour exprimer notre profonde inquiétude face au refus de l’Organisation des Nations Unies de reconnaître pleinement sa responsabilité avérée dans l’introduction de l’épidémie du choléra en Haïti. Dans la mesure où le Canada entend se réengager au sein des missions de maintien de la paix de l’ONU, votre gouvernement se trouve devant une opportunité unique de rendre la structure de maintien de la paix plus responsable et plus respectueuse de la souveraineté des peuples et des droits humains dans ses opérations de maintien de la paix et notamment en Haïti qui, depuis 2004, accueille une importante mission onusienne, la MINUSTAH.

La Mission des Nations-Unies pour la stabilisation d’Haïti (MINUSTAH) est à l’origine d’une grande tragédie, une épidémie meurtrière de choléra. En effet, le choléra a déjà fait plus de 9 200 morts et a rendu malades plus de 770 000 personnes depuis que des troupes de l’ONU ont introduit la maladie en octobre 2010. Entre janvier et mars 2016, plus de 6 000 personnes ont dû être hospitalisées, et les décès reliés au choléra ont augmenté de plus de 43% par rapport à la même période de l’année précédente.

De nombreuses preuves scientifiques accablantes, incluant un rapport d’un groupe d’experts indépendants choisis par l’ONU elle-même, attribuent la responsabilité de l’introduction de l’épidémie en Haïti à un contingent de militaires de la MINUSTAH originaires du Népal. Aucun cas d’épidémie de choléra n’avait été observé en Haïti avant que ce contingent de l’ONU ne décharge ses eaux usées et contaminées dans le système fluvial le plus important d’Haïti, l’Artibonite. Aujourd’hui, Haïti connaît la plus grande épidémie de choléra au monde.

 

Cliquez ICI pour le texte complet.

Click HERE for the English version of the letter.

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.