Institute for Justice and Democracy in Haiti

Le discours de Ban Ki-moon sur le cholera, violences sexuelles

Ceci est une partie du transcription du discours de Ban Ki-moon, à l’Assemblée générale des Nations Unies le 20 septembre 2016. Pendant le discours, il exprime le regret au sujet de choléra, que l’Onu a introduit en Haïti en 2010. Il exprime aussi le regret au sujet de violences sexuelles commis par les Casques Bleus.

This is part of the transcript of the speech Ban Ki-moon made at the UN General Assembly September 20, 2016. During the speech, he expressed his regret regarding cholera, which the UN brought to Haiti in 2010. He also expresses his regret regarding sexual violence committed by peacekeepers. The English translation of the cholera portion is below the French.

————

20 septembre 2016

Je saisis cette occasion pour exprimer mes regrets au sujet de deux situations qui ont terni la réputation de l’Organisation et, pire encore, traumatisé les nombreuses populations que nous servons.

Premièrement, les actes odieux d’exploitation et de violence sexuelles commis par certains soldats de la paix et d’autres membres du personnel des Nations Unies ont aggravé les souffrances de populations déjà prises dans un conflit armé et sapé les efforts accomplis par tant d’autres agents de l’ONU dans le monde. Les protecteurs ne doivent jamais devenir des prédateurs. Les États Membres et le Secrétariat doivent redoubler d’efforts pour faire appliquer et renforcer la politique de tolérance zéro de l’Organisation.

Deuxièmement, Haïti a cumulé les épreuves : peu après un tremblement de terre dévastateur, le pays a été frappé par une épidémie de choléra. J’ai beaucoup de regret et de peine face aux terribles souffrances du peuple haïtien affecté par le choléra. Une nouvelle stratégie s’impose pour atténuer sa détresse et améliorer ses conditions de vie. Nous sommes fermement résolus à nous acquitter durablement de cette responsabilité morale.

Nous élaborons actuellement un ensemble de mesures d’assistance pour les personnes les plus directement touchées et redoublons d’efforts pour établir de solides systèmes d’approvisionnement en eau, d’assainissement et de santé, qui sont la meilleure défense à long terme contre les maladies. Nous n’y parviendrons qu’avec l’appui politique et financier sans faille des États Membres.

Je vous donnerai plus tard des précisions sur cette stratégie. Unissons nos efforts pour honorer nos obligations envers le peuple haïtien.

 

Cliquez ICI pour le discours complet (en anglais et français).

——————————————

Secondly, the outbreak of cholera in Haiti shortly after a devastating earthquake heaped misery upon misery. I feel tremendous regret and sorrow at the profound suffering of Haitians affected by cholera.

The time has come for a new approach to ease their plight and better their lives. This is our firm and enduring moral responsibility.

We are now developing a package of material assistance to those most directly affected and Intensifying efforts to build sound water, sanitation and health systems — the best long term defense against the disease. This work cannot succeed without strong political and financial support from member states.

I will return to this Assembly with further details. Let us work together to meet our obligations to the Haitian people.

 

Click HERE for the complete speech, in English and French.

Contact IJDH

Institute for Justice & Democracy In Haiti
15 Newbury Street
Boston, MA 02116

Telephone: (617) 652-0876
General Inquiries: info@ijdh.org
Media Inquiries: media@ijdh.org

Givva
Use Giving Assistant to save money and support Institute for Justice and Democracy in Haiti Inc.